Previous month:
mars 2010
Next month:
mai 2010

0 billets

Conférence sur l'avenir de la presse sur le web

C'était ce soir à l'UUPR (boulevard De Lesseps) devant une salle de 30 personnes (quel dommage) la venue de Laurent Joffrin, directeur de Libération et Pierre Haski (directeur de Rue 89). Le web des quotidiens va devenir en partie payant pour la survie des titres. À l'arrière de Laurent Joffrin, deux courbes, les ventes de Libé en kiosque en rouge, la fréquentation du site en bleu, sur une quinzaine d'années seulement...

Photo iphone...

  IMG_0720
  


Les Vibrants défricheurs, jeudi et vendredi à la salle Sainte-Croix des Pelletiers

51542441
Jeudi 22 avril 2010 - Salle Sainte-Croix-des-Pelletiers (5 €)
> 20h30 – Grand Ensemble du Conservatoire
Issu des classes de musiques traditionnelles du CRR de Rouen, le Grand Ensemble présente son répertoire festif et éclectique en ouverture de la soirée.

Création Bernard Combi avec Les Vibrants Défricheurs

Entre chant de tradition et poésie, Combi meugle, clame, murmure, gémit, psalmodie blues son Limousin… Sa voix est une des plus envoûtantes de la culture occitane contemporaine. Au cours d’une soirée aux allures de cabaret rural, les Vibrants Défricheurs se réunissent autour du sorcier rockcitan et amplifient la magie de ses chants.

Lire la suite "Les Vibrants défricheurs, jeudi et vendredi à la salle Sainte-Croix des Pelletiers" »


Billetterie : l'Armitière s'y colle

Parce qu'il n'y a pas que les livres dans la vie... L'Armitière ouvre un guichet billeterie spectacles.  Du lundi au samedi de 10 à 19 heures, réservez en toute tranquillité vos places de théâtre, danse, musique et expositions, pour cela, une seule direction: 

L'Armitière Jeunesse, 66 rue Jeanne d'Arc, Rouen. (face au bureau de Poste) 
M°: Palais de Justice. 02 32 10 00 07


Rencontre avec ABD AL MALIK à l'Armitière

Image 15 Vendredi 23 Avril - 18h
Rencontre avec ABD AL MALIK pour son livre "La guerre des banlieues n'aura pas lieu" (Cherche midi)

"La guerre des banlieues n'aura pas lieu" signe l'entrée d'Abd al Malik dans la galaxie littéraire. Tel Aimé Césaire dans son "Cahier d'un retour au pays natal", il s'y engage "debout et libre". Il ose rêver et interpeller l'avenir. Il rêve de couleurs dans la grisaille des quartiers, de baume sur les blessures du quotidien, de lumière et d'amour dans les caves de l'obscurantisme...