Mosaïque Art Déco
Le pont Flaubert un soir

Le salon des engins qui piquent et qui coupent

1873 Il y avait une file d'attente impressionnante pour la septième bourse aux armes anciennes de Rouen cette année. Organisée de main de maître depuis 2003 par Fabien Féré le 22 Mars dernier, cette édition a été un succès populaire et il y avait en plus des stands habituels une partie dédiée au "Western". Il y avait aussi la présence de l'écrivain régional Thierry Chion, spécialisé sur les ouvrages de la seconde guerre mondiale.

File_d_attente
Dites dont, vous pourriez demandez l'autorisation !!!!

Il faut tout de même faire attention pour les prises de vues car, en général, les armes anciennes à poudre noire, les répliques ; sans parler des armes de guerre classées en 8e catégorie ; neutralisées, c'est-à-dire que la mécanique et la canonnade ont été "soignées" pour devenir des presse-papiers de grandes tailles, peuvent impressionner et, il y a des restes vivaces des anciennes campagnes médiatiques anti-armes et la crainte est toujours présente, la vue d'un appareil photo peut ne pas plaire. Et ça arrive. La politesse reste le meilleur des ambassadeurs pour une bonne image.

Armure Les armures, les épées, les couteaux...

Il y en a pour tous les gouts et tous les prix avec des épées d'époque ou des répliques, des couteaux de fabrications industrielles ou artisanaux, sans parler des armures passées et récentes.
À noter la présence de deux artisans couteliers normands présentant une production de belle facture sans pour autant ruiner votre porte-monnaie.

Les engins qui font "pan"

Il y avait beaucoup de réplique de fabrication moderne "made in Italy" mais aussi de belles pièces d'époque dont les prix dépassaient les 2000 € parfois très largement ; des années 1869 - 1873 d'origine Française, Belge et Américaines (des carabines Winchester notamment).  Les armes neutralisées (rendues à l'état de presse-papiers) de la seconde guerre mondiale, plutôt encombrantes pour un placard moderne d'appartement, toujours impressionnantes.
Il y avait aussi un engin téléguidé antichar allemand, le Goliath et 2 Jeeps.
1873 Les uniformes n'étaient pas en reste et toute la panoplie des armées alliées étaient très présentes, quelques vieux casques allemands bien fatigués parfois avec des courants d'air intégrés avaient une timide présence. Sans doute des termites du métal...

À moins d'être hoplophobe, il y avait une belle leçon d'histoire à prendre en voyant de près des engins qui ont écrit l'histoire aux mains d'hommes et de femmes qui ont souvent sacrifiés leurs vies pour notre pays mais aussi pour l'émergence du monde actuel dont les derniers soubressauts économiques nous montrent à quel point rien n'est acquis d'avance. Le second conflit mondial marque encore profondément les esprits et ce genre de salon permet de toucher avec les yeux et parfois les mains, cette histoire si récente qui pourtant nous parait déjà lointaine.

GBR.

Armes_neutralisees_2nd_conflit_mondial 

Armes_US_d_epoque 

Battledresses

Flintlock 

Goliath 

Jeep 

Panzerfaust Eddy_lefaux

Us_marshall_office 

Plus de photos :
http://gbr.info.free.fr/WeltSport/bourserouen2003.html

Commentaires