La rue du Gros-Horloge, un soir de décembre
La route de Bonsecours, belle, pour une fois...

Commentaires