13 billets dans la catégorie "Vie pratique" Flux

Petit jeu: Cékoiça ?

Un p'tit jeu pour la rentrée:

Parmi les objets insolites de la foire à tout à la Mairie, j'ai débusqué, ce matin, une sorte de louche assez louche, car pliable et à laquelle on devait ajouter un manche en bois, vissable.

L'objet est en fer, décoré de motifs géométriques, des bagues en laiton permettent d'en assurer la rigidité lorsque déplié. C'est donc un objet fait pour les déplacements.

Le vendeur - que je remercie pour les photos - sait d'où il vient, mais ne sait pas à quoi il servait, d'ailleurs selon moi il devrait le garder...

Je n'en ai trouvé qu'une seule trace sur le web, version luxe, donc pas la peine de trop cliquer...

Donc à quoi ça sert et d'où ça vient ?

P1320333
P1320333
P1320333
P1320333


Je suis Rouen - Clip promotionnel de notre Ville

 

Rouen, ville attirante ? la Ville a décidé de le prouver en proposant un film institutionnel de quelques minutes pour présenter ses atouts et son cadre de vie. Traversée par un fleuve, Rouen est à la fois capitale économique, capitale culturelle, capitale historique mais aussi une métropole où il fait bon vivre. Le film révèle ainsi une ville dynamique et moderne, tournée vers l'avenir avec ses projets mais aussi riche de son passé. Une carte de visite en images pour les Rouennais et ceux qui ne le sont pas encore mais aussi pour les entreprises qui cherchent à s'implanter. Rouen bouge avec ses habitants qui vous le confirment les yeux dans les yeux : "je suis Rouen".


Deuxième réunion du collectif de soutien pour le projet d’autopartage à Rouen

La deuxième réunion du collectif de soutien pour le projet d’autopartage aura lieu le Jeudi 29 Septembre à l’ADRESS (Agence pour le Développement Régional de l'Economie Sociale et Solidaire), située 6 quai du Havre à Rouen, à partir de 18h.

Lire la suite "Deuxième réunion du collectif de soutien pour le projet d’autopartage à Rouen" »


Tags : il faut réformer la réforme !

Avant, quand un tag faisait son apparition, on appelait la mairie et une petite équipe sympathique venait faire son office ; soit un chiffon avec du solvant, soit un coup de rouleau pour couvrir le tag, un rouleau plongé dans l'un des pots de peinture conservés dans le camion. Le problème était souvent réglé dans la journée. Décourageant le tagueur et encourageant l'appel du service. Mais la réforme est passée. Plus de peinture dit la réforme... C'est donc au propriétaire de faire le dépanneur. Conséquence immédiate : les tags ne disparaissent plus. Pour qu'un propriétaire le fasse, il faut un certain temps... Et pour qu'une copropriété le fasse, il faut un temps incertain... Avis aux amateurs, les tags ont la vie belle à Rouen aujourd'hui, préférez plutôt la peinture aux marqueurs... ;-)