104 billets dans la catégorie "Rouen en 1940" Flux

LIBERATION de ROUEN 30 Aout 44 - La jeune fille au casque blanc

 Mlle Marguerite Deroux photographiée Place de l'Hôtel de Ville

Rouen44CollNicolasNumériser0839

André Maurois dans le livre qu'il consacra à Rouen après la Libération a brossé de Marguerite Deroux , Agent de liaison cycliste à la D.P sous les ordres du capitaine Severyns un portrait mémorable ( Paris-Normandie 1979 ) .

 

Extrait du livre Rouen Dévasté par André Maurois 1948 :

Marguerite Deroux, la "jeune fille au casque blanc". Son frère , résistant avait été arrêté par les Allemands et déporté.D'un courage inouï, elle partait en estafette sur sa bicyclette, entre les salves, pour renseigner les médecins sur les points de chute et sur les secours nécessaires.Elles avait seize ou dix-sept ans.La guerre finie, le " Jeune Fille au Casque Blanc" a repris modestement ses études de Droit


Rouen Juin 1940 - La destruction du Pont Transbordeur...

 

Seul le pilier rive droite est resté debout , mais il sera détruit par les Allemands en juillet 40 pour la ferraille...

Rouen1940Transbordeur2CollNicolasNumériser0463

 

 

L'acier déchiré !

On peut voir sur la partie à droite l'escalier qui permettait l'ascension du pont...

Rouen1940transbordeur3CollNicolasNumériser0461

 

 Vu depuis le quai du Havre ou les troupes Allemandes se  pavanent...

Rouen1940transbordeur1CollNicolasNumériser0464

 


Rouen 1944 ... La Cour d'Albane après les bombardements

  Suite du post : http://rouen.blogs.com/photo/2015/10/rouen-des-ann%C3%A9es-1900-la-cath%C3%A9drale-cour-dalbane.html

                                                

                          Juin 44 , sur la droite la rue St-Romain

 

Rouen1944courAlbanecollNicolasNumériser0447


Rouen après-guerre - Le Café des Consuls , rue des Charrettes...

 

Clin d'oeil au frère du grand-père de Guy Pessiot....   Voir ICI.....

 

Une vue de la rue des Charrettes vers 1948/50...

Le 64 bis de la rue des Charrettes on se trouvait dans l'angle le Café des Consuls , le "Fernand Bar " devait être rue des Cordeliers et face au cycliste sur la photo le 64 serait la Boulangerie Daniel Aubé " le frère du grand-père"...

J'espère ne pas me tromper ....A confirmer par Guy Pessiot ???

 

Rouenvers1948.50ruedesCharettesCafedesConsulsCollectionicolasNumériser1766